Nouvelles recettes

TGIF : ce que nous buvons maintenant

TGIF : ce que nous buvons maintenant


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Manger sain doit toujours être délicieux.

Inscrivez-vous à notre newsletter quotidienne pour plus d'articles intéressants et de recettes saines et savoureuses.

Le vendredi, nous sélectionnons une nouvelle bière, un nouveau vin ou un nouvel alcool à tester. Voici notre dernière sélection.

Ici à Birmingham, le printemps est bien arrivé : c'est à nouveau la saison des barbecues, des pique-niques et des porches.

Nous avons tendance à nous tourner vers les bières faciles à boire à mesure que la température augmente, et cette semaine n'a pas fait exception.

Aujourd'hui, nous avons essayé une Blue Moon saisonnière, l'Agave Nectar Ale. On l'avoue, on a essayé cette bière avec une légère appréhension. Après tout, le nectar d'agave à la mode est un bon substitut au sucre ou au miel comme édulcorant dans de nombreuses applications culinaires. Mais nous avons été agréablement surpris : cette infusion était bien ronde, douce (mais sans être écoeurante) et facile à boire. Parfait pour boire un week-end facile.

Cette bière n'est pas pour tout le monde, mais si vous aimez le goût de noisette et que vous craignez les bières houblonnées ou amères, c'est une excellente concurrente.


Grilled cheese classique + soupe crème de tomate

Je ne sais pas pour vous, mais quand je suis arrivé au travail hier, j'avais à la fois l'apparence et le comportement bouillonnant d'un chat mouillé. je ne sais pas Quel exactement le but de porter mon parapluie à fleurs vertes était, si j'étais tout de même complètement trempé, de me frayer un chemin à travers deux appels téléphoniques contrariés par une odeur de zoo désagréable persistante qui s'est avérée émaner de mon pantalon en laine somptueuse. Ouais ! Après le travail, un verre ? Annulé. Pédicure? Annulé. Soupe aux tomates et sandwichs au fromage grillé ? Oh, c'était ainsi.

C'est drôle, vous savez, quand je parle de ces « aliments maison classiques », de ces « meilleurs repas de mémoire d'enfance », car je dois avouer qu'ils ne sont pas les miens. Nous avons mangé du fromage grillé, mais jamais de soupe à la tomate, nous avons adoré les macaronis au fromage, mais tout ce que je voulais, c'était (bien sûr) du Kraft. Je crois que j'ai mangé de la soupe aux tomates Campbell à quelques reprises chez des amis, mais je n'ai jamais pensé que c'était quelque chose d'enthousiasmant, ainsi que plus que ma part de bisques de tomates dans les restaurants, mais trop souvent, elles me rappelaient les pâtes. sauces, excessives même une tasse à la fois. Mais, avec des moments aussi appropriés que ce long hiver humide à venir et des sources aussi bonnes que, encore une fois, The America’s Test Kitchen Cookbook, cela semble aussi bon que n'importe quel autre moment pour commencer à faire les nôtres, car ces recettes sont des gardiens .

Cette fois, l'équipe de Cook's Illustrated recherchait une soupe parfaitement lisse avec une couleur riche et une excellente saveur de tomate et j'applaudis avec enthousiasme leurs efforts. Cette soupe est incroyablement riche en saveur, bien plus que ce à quoi vous vous attendez de votre flaque d'orange typique. Plus impressionnant est la façon dont ils ont obtenu cette saveur de quelque chose d'aussi quotidien que les tomates en conserve. L'étape de torréfaction fait ressortir leur intention la plus audacieuse, et la caramélisation des échalotes dans le beurre rappelle la base rêveuse de la soupe à l'oignon française. Vous utilisez presque toutes les parties de ces tomates en conserve, que j'adore, car pourquoi jeter ce liquide transporté ici de San Marzano ? C'est le moins que vous devez à vos kilomètres de nourriture. Je suis sûr que les soupes à la tomate peuvent être préparées en beaucoup moins d'étapes et j'admets avoir jeté les directions au vent à l'étape trois, mais je doute qu'elles soient aussi complexes que celle-ci d'apparence trompeuse.

Maintenant, le fromage grillé aurait été meilleur si j'avais suivi la recette de plus près. J'ai coupé mon pain blanc rustique de classe de pain trop épais et étalé le fromage trop finement, mais aucun de nous ne s'est plaint. Mon sandwich classique au fromage grillé Deb est de l'emmanthel ou du gruyère, quelques feuilles de roquette, une tranche de tomate, du sel et du poivre sur du pain grillé sur un panini, mais quelque chose d'aussi humble et sans prétention qu'une soupe de tomate onctueuse ne semble pas avoir sa place pour une telle fantaisie. Nous avions la soupe et les sandwichs prêts juste à temps, car la scène d'ouverture de Lost tournait déjà et OMG, je ne veux pas gâcher le reste. Réchauffé, plein, sec et enfin reposé, ce fut un excellent mercredi soir.

Soupe à la crème de tomate

  • Portions : 6 à 8
  • Temps: Environ 1 heure
  • La source:Le livre de cuisine d'essai des États-Unis

[Note : En 2019, cette recette a reçu un petit rafraîchissement et de nouvelles photos. La recette a été un peu simplifiée.]

  • 2 boîtes (28 onces) de tomates entières emballées dans du jus
  • 1 1/2 cuillères à soupe de sucre brun foncé
  • 4 cuillères à soupe de beurre non salé
  • 4 grosses échalotes, émincées (environ 1/2 tasse)
  • 1 cuillère à soupe de concentré de tomate
  • Pincée de piment de la Jamaïque moulu
  • 2 cuillères à soupe de farine tout usage
  • 1 3/4 tasses de bouillon de légumes ou de poulet
  • 1/2 tasse de crème épaisse
  • 2 cuillères à soupe de brandy ou de xérès sec (facultatif)
  • Sel et poivre de cayenne

Chauffer le beurre à feu moyen dans une grande casserole jusqu'à ce qu'il mousse. Ajouter les échalotes, la pâte de tomate et le piment de la Jamaïque. Réduire le feu à doux, couvrir et cuire, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que les échalotes soient ramollies, de 7 à 10 minutes. Ajouter la farine et cuire, en remuant constamment, jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé, environ 30 secondes. Ajouter graduellement le bouillon de légumes ou de poulet, en fouettant constamment pour mélanger et incorporer le jus de tomate réservé. Pelez délicatement les tomates rôties du papier d'aluminium et ajoutez-les dans la casserole. Couvrir, augmenter le feu à moyen et porter à ébullition. Réduire le feu à doux et laisser mijoter, en remuant de temps en temps, pour mélanger les saveurs, environ 10 minutes.

Hors du feu, utilisez un mélangeur à immersion pour réduire la soupe en purée lisse. Ajouter de la crème — Je commence souvent avec seulement 1/4 tasse, en ajoutant le dernier 1/4 tasse, si nous le souhaitons, arrosé de bols de service — réchauffer à feu doux jusqu'à ce qu'il soit chaud, environ 3 minutes. Hors du feu, incorporer le brandy et assaisonner de sel et de poivre de Cayenne. Sers immédiatement.

Avancez : La soupe peut être réfrigérée dans un contenant hermétique jusqu'à 2 jours. Chauffer à feu doux jusqu'à ce que chaud ne pas bouillir.


La recherche

Une bonne boisson non alcoolisée (NA) a tous les éléments d'une bonne boisson alcoolisée. Le goût est profondément personnel, mais il existe des composants clés qui donnent à une boisson une sensation d'équilibre, à savoir un mélange harmonieux d'acidité, de douceur, d'amertume, de salinité et d'eau. Ces couches de saveurs se jouent les unes des autres, s'épanouissant lorsque vous sirotez, mangez ou vous détendez. La boisson excite votre palais et vous met au défi de comprendre ce qui la rend si délicieuse et pourquoi vous ne pouvez pas arrêter de la boire.

L'astuce consiste à créer cette nuance sans utiliser d'alcool comme base. L'alcool a une brûlure caractéristique, difficile à reproduire, qui aide à ralentir le buveur. Les saveurs amères, acides ou épicées peuvent obtenir un effet similaire. Tous les experts avec qui nous avons parlé ont souligné l'amertume comme un élément clé Julia Bainbridge, auteur de Bonnes boissons : recettes sans alcool lorsque vous ne buvez pas pour quelque raison que ce soit, a rapporté comment la plupart des boissons l'incorporent. John deBary, auteur de Buvez ce que vous voulez : le guide subjectif pour préparer des cocktails objectivement délicieux et fondateur de Proteau, m'a dit que les saveurs amères évoquent une réponse physiologique qui nous dit que tout ce que nous consommons devrait être toxique. Cela aide les gens à faire une pause en buvant (cela stimule également l'appétit et la digestion). "L'amertume est un goût acquis", a déclaré deBary. L'alcool a aussi sa propre texture. Dans les boissons NA, la glycérine ajoutée ou des épaississants tels que la gomme de xanthane peuvent imiter le corps de l'alcool (bien que de nombreuses boissons NA que nous avons essayées aient ignoré ces additifs).

Une boisson non alcoolisée doit également donner une impression de maturité. "Certains de ces produits sont plus complexes et comportent plusieurs notes que vous pouvez essayer de séparer", a déclaré Bainbridge. «Et c'est ce qui m'aide à suivre le rythme de mes amis qui boivent, disons, du whisky. Nous pouvons tous nous attarder sur nos boissons maintenant et les miennes peuvent s'ouvrir avec le temps. Certaines boissons NA sont sucrées et pétillantes comme le soda. Il n'y a rien de mal à cela, mais vous pourriez vous retrouver à les parcourir plus rapidement.

Les boissons non alcoolisées en bouteille sont conçues pour être stables lorsqu'elles ne sont pas ouvertes, de sorte qu'elles manquent souvent de l'éclat d'un cocktail tout juste préparé. « Il est très important d'y ajouter de la fraîcheur avec vos propres ingrédients », a déclaré Han Suk Cho, barman sans alcool et fondateur de Zero Proof Bevs. Cho recommande d'ajouter des garnitures simples telles que du jus de fruits frais ou des herbes - une meule de pamplemousse, un brin de menthe, une giclée de citron vert.


Voici votre béguin pour le lycée, voici ce que vous buvez

Souvenez-vous de la fois où vous avez écrit une lettre à Jonathan Taylor Thomas, alias « JTT », lui décrivant essentiellement comment, par exemple, si vous pouviez simplement vous rencontrer une fois, vous vous rendriez compte que vous êtes absolument faits l'un pour l'autre et que vous vous mariez définitivement, puis que vous vous embrassez beaucoup ? (Parce qu'à ce moment de votre vie, c'est à peu près ce que vous pensiez que le mariage était. Et voici l'espoir…)

Oui, le béguin d'enfance. Une histoire d'amour touchante et magnifiquement trompée pour les âges. Parce qu'une chose que l'angoisse romantique des adolescents fait absolument ressortir est la rationalité et les attentes raisonnables. Ou attendez, non, exactement le contraire.

Non pas que nous dénigrons le béguin de l'enfance. C'est une chose spéciale. Un droit de passage. Votre premier flirt avec, eh bien, l'idée - puisque tout est une construction mentale - de flirter. En fait, nous célébrons le béguin de l'enfance, en explorant spécifiquement la psychologie de ce que votre béguin d'enfance dit que vous devriez boire. Et non, nous ne voulons pas dire boire au coin du feu pendant que vous attendez dans une sombre solitude la réponse de JTT. (Ça vient. Je le jure.)

36 cadeaux et gadgets pour tous ceux qui aiment les boissons

*Les coups de cœur sont répartis en fonction de l'âge. Certains d'entre vous ont peut-être eu le béguin pour Julia Louis Dreyfuss – qui n'en a pas ? – et certains pourraient avoir le béguin pour T Swift – encore une fois, qui n'en a pas ? Il y en a plein que nous avons manqué. N'hésitez pas à débattre avec vos amis, ou nous, ou tout simplement, si vous voyez JTT, faites-lui savoir que je lui dis bonjour.

Winnie Cooper

Si vous étiez une Winnie Ninnie (c'est notre terme, apprenez-le, aimez-le), vous aimez les filles de type chérie-à-côté-peau-clair-secret-math-genius. Quelque chose de simple, mais secrètement complexe : la Pale Ale.

Jonathan Taylor Thomas

L'enfant du milieu de Tim the Tool Man Taylor, Simba et l'idole involontaire d'un million de préadolescentes. Si tu étais fan de JTT, tu bois Jager Tpoule Tequila. (Vous comprenez ?) Et puis, oui, écrivez-lui une lettre.

Will Smith

Scientologie ou pas (en fait, ouais, quel est le statut là-dessus?) Will Smith a toujours été amusant, charmant, comme le frère aîné cool qui ne vous achèterait pas nécessairement de la bière, mais vous ferait rire comme si vous en aviez un tas de bière. Vous aimez le Fresh Prince, vous buvez un Mimosa. Et puis tirez sur une b-ball à l'extérieur de l'école.

Vicki L. Miller / Shutterstock.com

Zac Efron

Les premiers Efronites ont été fascinés par ses années de lycée musical. Puis tout un tas de nouveaux fans sont arrivés quand ils l'ont vu torse nu dans Neighbors (il danse dans Neighbors II). Tout garçon américain devenu sensuel ? C'est un bourbon à l'ancienne. De quoi vous donner le courage de tweeter sur lui. Ou essayez d'obtenir des abdos.

Efron Tinseltown / Shutterstock.com

Zack Morris

The OG Zack, leader de The Zack Attack, un gars qui pourrait littéralement arrêter le temps (et selon ses récents looks, il le fait toujours). C'est le pays de Zima, un classique vertigineux et amusant qui doit absolument être ramené. Idéalement avec ce téléphone.

Léa Michèle

Les cheveux noirs ravissants, le sourire gentiment «viens ici», la capacité de se mettre à chanter à tout moment (OK, cette partie est juste agaçante). Si vous craquez pour LM, vous êtes doué pour la beauté large et bruyante, c'est-à-dire sirotez un gros verre de scotch. (Surpris, non ?)

carrie-nelson / Shutterstock.com

Jennifer Aniston

Un autre coup de cœur pour OG, je ne sais pas s'il est devenu plus intense après la coupe de cheveux, mais la dame a l'air bien, surtout après un divorce totalement médiatisé. Je suis presque sûr que J-A veut passer du temps avec vous, siroter un bon cocktail au champagne et raconter des histoires horribles sur David Schwimmer.

Britney Spears

Oui, il est impossible que cela ne figure pas sur la liste. Tu t'habilles comme une écolière coquine, tu vas forcément avoir quelques admirateurs (du moins c'est ce que j'ai lu dans la Bible). Vous aimez les Britanniques et elle adore ses serpents en écharpe, alors profitez du Habushu.

Topanga

Nous savons que l'actrice a un nom et probablement une vie au-delà de "Topanga", mais c'est l'un des personnages les plus emblématiques, les plus originaux et les plus embrassables de l'histoire de TGIF. Terreux, imprévisible, probablement un grand fan de probiotiques. Ouais, tu boit du Kombucha avec T.

Neil Patrick Harris

Que vous soyez tombé amoureux de lui en tant qu'enfant médecin (et par Dieu, qui consentirait à recevoir des soins médicaux de quelqu'un qui ne peut même pas louer une voiture ?) , et un showman jusqu'au bout. Un cocktail au champagne, ou, alternativement, un Flaming Homer parce qu'il a du feu et du sirop de kough non narcotique, donc il impressionne tout en vous faisant vous sentir mieux. Comme NPFS.

Emma Watson

Extrêmement hésitant à mettre cela sur la liste, car les mecs ont été effrayants à propos d'Hermione depuis, comme, beaucoup trop tôt. Mais elle a en quelque sorte grandi maintenant et embrasse tranquillement sa féminité. Quelque chose de mature, mais chic. Un Kir Royale.

Harry Potter

L'enfant star qui a été forcée dans un monde fantastique et l'âge adulte précoce et corrompu de la jeune célébrité. Vous êtes un fan de Potter, il y a de fortes chances que vous aimiez le Quidditch, et la bière au beurre est votre boisson de prédilection. À moins qu'un beau jeune britannique ne pointe un bâton et vous crie "Expecto Patronum!". Auquel cas, Patron. Des coups de feu tout autour. Même pour Severus.

Taylor Lautner

Je ne sais pas comment il est possible de ne pas écraser un loup-garou maussade, perpétuellement torse nu et émouvant. Les bois, la nature, le torse nu, vous buvez du Tennessee Whiskey directement à la bouteille. Et écrire un poème sur ces abdos de Lautner. (C'est une chose, BTW, vous pouvez le demander à votre entraîneur personnel.)

Justin Timberlake

Beaucoup de gens pensent que JT a fait son meilleur travail avec 98 Degrees. Ou NYSNC. Ou l'ASPCA, quel qu'il soit. Incorrect. Voici son meilleur travail, et cela signifie que les Timberlakers doivent boire une Tequila Sunrise classique des années 70.

Alyssa Milano

Oui, dans certains esprits, Tony Danza était le patron. (Angela ne le pensait pas.) Mais Alyssa Milano a volé nos cœurs. En l'honneur de son héritage italo-américain, prenez une photo - vraiment une gorgée - de Nonino.

Pas besoin d'autres mots. Nos cœurs continueront. Comme Rose’s. Comme un verre de Rosé que l'on boit en essayant de décider s'il y a assez de place ou pas sur le radeau. (Il y avait, BTDubs.)

Urkel

OK, alors peut-être que la façon dont ils ont écrit Urkel ne le faisait pas nécessairement paraître comme le mec le plus romantique. Mais il n'était en fait qu'un très grand acteur, cachant sa sensualité inhérente. Buvez quelque chose d'un peu déroutant. Absinthe. Et puis quand vous paniquez, vous pouvez toujours dire « Est-ce que j'ai fait ça ? »

Punky Brewster

(alias Soleil Moon Frye) Celui-ci est tellement, tellement, tellement facile. Entre le nom hippie génial (et probablement le meilleur) et le punkiness général, nous sommes absolument sûrs que vous avez besoin de Mezcal.

Tia & Tamera

Arrêtez immédiatement votre histoire de jumeaux bizarres. Ils sont juste beaux tous les deux, alors calmez-vous. Et buvez un 7 & 7, surtout parce que vous aimez les choses qui vont ensemble. Mais pas de cette façon. (décence accomplie.)


TGIF : ce que nous buvons maintenant - Recettes

Hourra pour les amis avec une grande cour. Je joue au tennis en double rendez-vous le dimanche et j'ai vraiment hâte de passer du temps à l'extérieur. D'autres amis ont commencé à utiliser l'application marco polo, et je ne suis pas dedans. Mais j'espère que tout le monde se sent toujours bien avec les sorties en plein air. Surtout quand le temps est plus doux.

Ces photos de Paul sont toujours aussi mignonnes. Mon Dieu, je me souviens avoir passé des heures et des HEURES dehors quand les miens avaient cet âge, les regardant jouer avec de la craie, des bulles, leurs jouets à pousser. une partie de moi le manque et une partie de moi est VRAIMENT contente qu'ils puissent jouer dehors sans surveillance maintenant !! Haha ! C'était quand même de bons jours.

Je continue d'être TELLEMENT impressionné par votre vitesse de lecture ! Chaque fois que vous postez, je vous jure que vous lisez un nouveau livre ! Je me prosterne devant toi ! :) Et apparemment, vous prenez encore le temps de regarder Netflix. Impressionnant! Je vais devoir vérifier cette émission - j'aime aussi Steve Carrell.

Amusez-vous au lac! Cela sonne bien. Le temps s'annonce magnifique ce week-end.

Ça doit être tellement déstabilisant de tomber malade pendant cette pandémie ! Vous ne savez jamais si cela pourrait être COVID ou juste un rhume. Je suis content que ce ne soit pas COVID, cependant! J'espère que vous vous sentez mieux maintenant !

Vos projets de week-end semblent tellement amusants ! C'est agréable de pouvoir faire des choses avec les gens, mais en toute sécurité. Et votre temps semble AMAZINGGGG.

Soleils comme un bon week-end en réserve pour vous. Je suis tellement soulagé par le test Covid. J'aurais été sur des épingles et des aiguilles. Il y a une énorme épidémie dans le Michigan qui a commencé dans la région de Lansing dans un bar. Ensuite, les gens là-bas sont allés à Détroit. Un gâchis. Je suis content d'être au lac. Je ne suis même pas sûr de la température mais le soleil est là et il y a une belle brise, peut-être même un petit vent, sur le lac donc c'est très confortable. Bonne semaine à vous !

Ce proseco N/A sonne bien et c'est amusant de se régaler comme ça par une chaude journée d'été. Nous venons de prendre un cocktail sur le quai et ce fut une soirée très agréable. Vous nous manquerez certainement le 4 ! Ce virus nuit certainement au temps passé en famille. C'est clairement une œuvre du diable ! J'espère que vous trouverez quelque chose d'agréable à faire le 4 ! Paul adorerait jouer avec ses cousins, alors j'espère que l'année prochaine nous reviendrons à la normale.
Continuez à poster des photos de Paul ! Il nous manque comme un fou !

Ouf, je suis content que vous ayez été testé négatif. il est tellement stressant de ressentir des symptômes pendant cette pandémie, car on a l'impression que les symptômes de Covid continuent de changer chaque jour.
J'espère que vous vous sentez mieux et que vous avez pu profiter du week-end au bord du lac

J'ai trop cuisiné. Je ferais légitimement une semaine de plats à emporter à ce stade, ha. J'ai aussi acheté des assiettes en carton en gros car je suis trop au dessus de la vaisselle ! Nous devenons un peu créatifs avec les légumes du jardin. Nous avons réalisé que notre 'romaine' était en fait du chou vert, alors nous essayons différentes choses avec ça. Honnêtement, de la viande grillée et puis j'ai essayé de faire une sorte de salade de pâtes froides à manger pour la semaine puisque tout le monde en mange. Essayer de trouver une 'nouvelle' recette pour cette semaine pour ne pas la rendre répétitive. Nous avons également fait beaucoup de déjeuners de charcuterie.

Je n'ai pas été un cuisinier super créatif ces derniers temps, mais j'ai fait des pâtes vraiment délicieuses et faciles la semaine dernière : j'ai fait mariner des tomates, de l'ail frais et du brie en cubes dans de l'huile d'olive et du sel pendant une journée, puis j'ai ajouté des pâtes cuites chaudes. Les pâtes cuisaient un peu l'ail et les tomates et c'était assez bon. C'est la saison des tomates, qui a fait toute la différence !

Nous avons complètement déraillé quand il s'agit de cuisiner/nourrir. Nous l'aimons totalement chaque jour, passons très peu de temps dans la cuisine et mangeons très, très simplement à la plupart des repas. Beaucoup de la même chose encore, et certains soirs juste un tas d'oignons grillés, de champignons et d'un autre légume. Le confinement a totalement changé notre façon de faire les choses, et j'apprécie vraiment un peu d'espace mental libéré. Un jour, je me mettrai à poster à ce sujet ..


Voici le nombre de cas des nouvelles souches COVID dans votre état

Les variantes les plus contagieuses du Royaume-Uni, d'Afrique du Sud et du Brésil se trouvent actuellement dans 29 États.

iStock

Au cours de la semaine dernière, les pires craintes des experts médicaux se sont réalisées lorsque deux nouvelles souches supplémentaires du coronavirus ont été découvertes sur le sol américain. Ces variantes COVID hautement transmissibles ont causé plus de problèmes que les mutations précédentes dans leurs pays d'origine. Une nouvelle souche trouvée au Royaume-Uni (B.1.1.7) s'est propagée si facilement et rapidement qu'elle a contraint le pays à un autre verrouillage. au Brésil (P.1) peuvent également échapper partiellement aux traitements.

Au 28 janvier, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont confirmé que ces trois souches avaient fait leur entrée aux États-Unis. La souche britannique s'est propagée aux États-Unis depuis le plus longtemps, depuis fin décembre, avec 315 cas détectés à ce jour. En conséquence, le CDC prédit que, combiné au fait qu'elle est 50 % plus transmissible que la souche dominante précédente, elle deviendra la variante dominante aux États-Unis d'ici mars. En ce qui concerne les souches sud-africaine et brésilienne, seuls quelques cas de chacune ont été trouvés dans le pays jusqu'à présent, mais ces chiffres sont susceptibles d'augmenter. Lisez la suite pour savoir combien de cas de nouvelles souches ont été trouvés dans votre état jusqu'à présent, selon les données du CDC au 28 janvier. (Remarque : si votre état n'est pas inclus, aucune nouvelle variante n'y a encore été signalée.) Et si vous vous inquiétez des nouvelles souches, si vous présentez ces 4 symptômes, vous pourriez avoir la nouvelle souche COVID.

iStock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 1

Nombre total de cas de souche sud-africaine: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

L'Alaska n'a découvert que récemment la variante B.1.1.7 à l'intérieur de ses frontières. Selon un communiqué publié le 26 janvier par le ministère de la Santé et des Services sociaux de l'Alaska, la personne infectée a été testée positive pour COVID le mois dernier, mais son échantillon vient d'être identifié par les laboratoires de santé publique de l'Alaska. La personne qui a été testée positive pour la souche britannique avait "récemment visité un État où la variante a déjà été détectée", a souligné le département.

iStock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 92

Nombre total de cas de souche sud-africaine: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

Début janvier, la Californie ne comptait plus que six cas confirmés de la souche de coronavirus britannique, il y en a 92, selon le CDC. Le premier cas californien a été identifié le 30 décembre chez un homme du comté de San Diego dans la trentaine qui n'avait pas d'antécédents récents de voyage. D'autres cas ont depuis été confirmés dans le comté de San Diego, ainsi que dans les comtés de San Bernardino et de Los Angeles, le Los Angeles Times rapports.

"La présence de la variante britannique dans le comté de Los Angeles est troublante, car notre système de santé est déjà très sollicité avec plus de 7 500 personnes actuellement hospitalisées", a déclaré le directeur de la santé publique du comté de Los Angeles. Barbara Ferrer a déclaré dans un communiqué le 16 janvier. "Cette variante plus contagieuse facilite la propagation des infections sur les lieux de travail, dans les magasins et dans nos maisons." Et si vous essayez de rester en sécurité, le Dr Fauci dit que vous en avez besoin à la maison pour éviter le COVID.

Shutterstock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 9

Nombre total de cas de souche sud-africains: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

Le premier cas signalé de la variante britannique aux États-Unis a été découvert dans le Colorado fin décembre. Le ministère de la Santé publique et de l'Environnement du Colorado a rapporté le 30 décembre que la souche avait été identifiée chez un homme dans la vingtaine qui avait été isolé dans le comté d'Elbert. Cet homme n'avait aucun antécédent de voyage, dirigeant le gouvernement. Jared Polis de supposer que bien que son cas ait été le premier identifié, il était peu probable qu'il ait été le premier dans le pays à le contracter. Depuis la découverte initiale du Colorado, huit autres cas de la variante ont été trouvés dans l'État, selon le CDC.

iStock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 8

Nombre total de cas de souche sud-africaine: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

Le Connecticut a confirmé les deux premiers cas de la variante britannique de l'État chez des personnes âgées de 15 à 25 ans, selon une série de tweets de Gov. Ned Lamont le 7 janvier. Ces deux personnes infectées résident dans le comté de New Haven et ont récemment voyagé en dehors du Connecticut, l'une en Irlande et l'autre à New York. Selon le CDC, six autres cas ont depuis été découverts dans l'État. Et pour plus d'actualités COVID envoyées directement dans votre boîte de réception, inscrivez-vous à notre newsletter quotidienne.

Shutterstock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 92

Nombre total de cas de souche sud-africains: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

La Floride a été l'un des premiers États à identifier la variante du coronavirus au Royaume-Uni. Le 31 décembre, le Florida Department of Health a annoncé qu'un homme d'une vingtaine d'années à Martin Country avait contracté la nouvelle souche, bien qu'il n'ait pas voyagé récemment. Maintenant, selon le CDC, la Floride compte au moins 92 cas de cette nouvelle variante.

Shutterstock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 14

Nombre total de cas de souche sud-africaine: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

La Géorgie a identifié pour la première fois la variante britannique à l'intérieur de ses frontières le 5 janvier. Selon le Département de la santé publique de Géorgie (DPH), la souche a été découverte chez un homme de 18 ans qui n'avait aucun antécédent de voyage récent. Maintenant, l'État compte 14 cas, selon le CDC.

"L'émergence de cette variante dans notre Etat devrait être un signal d'alarme pour tous les Géorgiens", a déclaré le commissaire DPH. Kathleen E. Toomey, MD, a déclaré dans un communiqué. « Même lorsque nous commençons à déployer un vaccin COVID-19, nous ne devons pas baisser la garde et ignorer les mesures de prévention de base – porter un masque, une distance sociale et se laver les mains fréquemment. » Et pour vous assurer que vous êtes prêt pour votre injection, sachez que si vous prenez ces médicaments en vente libre, vous devez vous arrêter avant de vous faire vacciner.

Shutterstock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 9

Nombre total de cas de souche sud-africains: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

Un rapport conjoint publié par le Chicago Department of Public Health (CDPH) et l'Illinois Department of Public Health (IDPH) a confirmé le premier cas de la souche britannique dans l'Illinois le 15 janvier. Selon le rapport, le CDPH a découvert que la personne infectée avait voyagé au Royaume-Uni et au Moyen-Orient 14 jours avant leur diagnostic. Depuis lors, huit autres cas ont été découverts dans l'État, tous dans le comté de Cook chez des personnes âgées de 12 à 63 ans, comme l'a rapporté le Tribune de Chicago.

Shutterstock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 4

Nombre total de cas de souche sud-africaine: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

L'Indiana a identifié la nouvelle souche COVID du Royaume-Uni le 11 janvier, comme l'a confirmé une déclaration du département de la santé de l'État. Selon le CDC, l'État a depuis identifié trois cas supplémentaires de la variante. "Il est courant que les virus mute, et nous voyons cela se produire avec COVID-19", commissaire à la santé de l'État Boîte Kris, MD, a déclaré dans la déclaration du ministère de la Santé. "Parce que cette souche du virus peut être transmise plus facilement, il est plus important que jamais que les Hoosiers continuent de porter leurs masques, de pratiquer la distanciation sociale, de maintenir une bonne hygiène et de se faire vacciner lorsqu'ils sont éligibles." Et pour en savoir plus sur la façon dont le virus pourrait vous affecter, si vous avez cela dans votre sang, vous pouvez être à l'abri de COVID, selon l'étude.

Shutterstock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 2

Nombre total de cas de souche sud-africaine: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

Gouverneur du Kentucky. Andy Beshear a annoncé les deux premiers cas de la variante britannique de l'État le 27 janvier, comme l'a rapporté le Journal du courrier de Louisville. Steven Pile, MD, commissaire du Kentucky Department for Public Health, a confirmé plus tard que les deux personnes étaient toutes deux du comté de Kenton. "La façon dont [la variante britannique] se propage, je pense que nous devrions supposer qu'elle s'est déplacée au-delà de ces individus", a averti Beshear.

Shutterstock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 1

Nombre total de cas de souche sud-africaine: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

Le ministère de la Santé de la Louisiane a confirmé le 16 janvier le premier cas de la variante britannique de l'État chez un individu basé dans la région du Grand La Nouvelle-Orléans. "C'était toujours une question de temps avant que cette nouvelle souche du virus n'atteigne la Louisiane, c'est pourquoi nos experts en santé de l'État surveillent les cas et travaillent avec le CDC pour se préparer. Il n'y a rien de tel que de prendre cela trop au sérieux. " Gouverneur de la Louisiane. John Bel Edwards dit dans un communiqué. Et pour en savoir plus sur la façon dont votre état s'en sort avec les cas dans l'ensemble, voici à quel point l'épidémie de COVID est dans votre état.

iStock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 4

Nombre total de cas de souche sud-africaine: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

Gouverneur du Maryland. Larry Hogan a confirmé le 12 janvier que deux résidents du Maryland avaient été testés positifs pour la souche britannique COVID. Ces deux cas provenaient d'un couple marié vivant dans le même ménage dans le comté d'Anne Arundel. Avant l'infection du couple, un des conjoints a voyagé à l'étranger, a noté Hogan. Depuis lors, le CDC a signalé deux autres cas dans l'État.

Shutterstock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 3

Nombre total de cas de souche sud-africaine: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

Le ministère de la Santé publique du Massachusetts a confirmé le 17 janvier le premier cas de variante B.1.1.7 de l'État, identifiant l'individu comme une femme de Boston dans la vingtaine qui avait voyagé au Royaume-Uni et était tombée malade le lendemain de son retour. Un deuxième cas a été identifié chez un homme dans la vingtaine du comté de Worcester, a rapporté l'Associated Press. Récemment, le CDC a confirmé qu'un troisième cas avait été découvert. Et pour avoir un aperçu de vos chances d'avoir un cas grave de coronavirus, si vous l'avez fait, vous êtes deux fois plus susceptible de développer un COVID sévère.

iStock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 17

Nombre total de cas de souche sud-africaine: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

La première résidente du Michigan à avoir été testée positive pour la variante britannique était une femme adulte vivant dans le comté de Washtenaw, comme l'a rapporté le 16 janvier le Michigan Department of Health and Human Services Bureau of Laboratories. Selon le Presse gratuite de Détroit, 16 autres cas ont été trouvés entre le comté de Washtenaw et le comté de Wayne, dont 13 ont été liés à l'Université du Michigan à Ann Arbor.

Shutterstock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 8

Nombre total de cas de souche sud-africaine: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 1

Le Minnesota a deux variantes différentes à l'intérieur de ses frontières. Plus récemment, le 25 janvier, le département de la santé de l'État du Minnesota a annoncé que la souche brésilienne avait été trouvée chez un résident de la région métropolitaine de Twin Cities qui avait récemment voyagé au Brésil. Selon le CDC, il s'agissait du premier et, jusqu'à présent, le seul cas signalé de cette variante aux États-Unis. Plus tôt dans le mois, le ministère de la Santé de l'État du Minnesota a annoncé cinq cas de la variante britannique, également dans la région métropolitaine de Twin Cities. Le CDC a depuis confirmé trois autres cas de souche britannique dans l'État. Et si vous craignez de tomber malade, sachez que ces 3 choses pourraient empêcher presque tous les cas de COVID, selon une étude.

Shutterstock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 1

Nombre total de cas de souche sud-africains: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

Le Nevada a détecté jusqu'à présent un cas de la variante britannique. Selon une déclaration du Nevada State Public Health Laboratory le 25 janvier, le directeur Marc Pandori, PhD, a déclaré que la souche avait été trouvée chez une femme symptomatique dans la trentaine, avec une adresse à Las Vegas. "Il se copie beaucoup en ce moment, ce qui peut conduire à une mutation", a expliqué Pandori. "Plus un virus se propage dans une communauté, plus il a d'opportunités de faire des erreurs lorsqu'il se copie. Cela conduit à ce que nous voyons ici et c'est une partie très naturelle de l'évolution virale."

Shutterstock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 2

Nombre total de cas de souche sud-africaine: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: 0

Les responsables de la santé du New Jersey ont confirmé les deux premiers cas de la variante britannique dans l'État lors d'une conférence de presse le 22 janvier. Selon le commissaire à la santé Judy Persichill, RN, le premier cas a été identifié chez un homme dans la soixantaine du comté d'Ocean qui n'avait aucun antécédent de voyage. L'autre était un jeune enfant séjournant dans le nord du New Jersey, qui a été testé positif pour COVID le 11 janvier à New York. Et si vous craignez d'être malade, découvrez La façon surprenante de savoir si vous avez le COVID avant l'apparition de vos symptômes.

iStock

Nombre total de cas de souche au Royaume-Uni: 2

Nombre total de cas de souche sud-africaine: 0

Nombre total de cas de souche brésilienne: o

Le 13 janvier, le Nouveau-Mexique a identifié son premier cas de souche de coronavirus britannique. According to the New Mexico Department of Health, a man in his 60s who recently traveled to the U.K. in December tested positive for the B.1.1.7 coronavirus variant. "He is currently recovering from very mild illness no hospitalization was required," the health department said in a statement. Since then, the CDC has reported one other case in the state.

iStock

Total number of U.K. strain cases: 22

Total number of South African strain cases: 0

Total number of Brazilian strain cases: 0

New York Gov. Andrew Cuomo announced the state's first discovery of the U.K. strain on Jan. 4. The variant was found in a man from upstate, who worked for N. Fox Jewelers in Saratoga Springs. On Jan. 20, Cuomo revealed that 21 additional cases of the variant had been identified in the state. Several more cases were related to the jewelry store in Saratoga County, and other cases have been found in Warren County and Suffolk County. And if you're trying to stay safe, beware that This One Type of Face Mask Is "Unacceptable," Warns the Mayo Clinic.

Shutterstock

Total number of U.K. strain cases: 1

Total number of South African strain cases: 0

Total number of Brazilian strain cases: 0

The North Carolina Department of Health and Human Services reported the first case of the U.K. variant in the state on Jan. 23. According to a statement from the department, the strain was identified in an adult in Mecklenburg County. However, no more information about the case was released to "protect the privacy of the individual," the department said.

Shutterstock

Total number of U.K. strain cases: 1

Total number of South African strain cases: 0

Total number of Brazilian strain cases: 0

Oregon confirmed on Jan. 15 that one person in the state had tested positive for the U.K. strain, according to a report released by the Oregon Health Authority and Department of Human Services. The individual is a Multnomah County resident who has no known travel history. "Confirming this strain locally is distressing," Multnomah County Health Officer Jennifer Vines, MD, said in a statement. "Until we have enough vaccine, we must continue using face masks, distancing, and limiting our social interactions."

Shutterstock

Total number of U.K. strain cases: 5

Total number of South African strain cases: 0

Total number of Brazilian strain cases: 0

Pennsylvania's Secretary of Health Rachel Levine, MD, confirmed that an individual from Dauphin County had tested positive for the U.K. COVID variant after known international exposure. In a statement on Jan. 7, Levine said that the state "has been preparing for this variant" by sending samples for genetic sequencing biweekly to the CDC since November. Since that first case, the CDC has reported that four more have been identified in the state.

Shutterstock

Total number of U.K. strain cases: 0

Total number of South African strain cases: 2

Total number of Brazilian strain cases: 0

The state of South Carolina has not yet reported any cases of the U.K. or Brazilian strains, but it has recently become the first state in the country to identify the South African strain. According to a statement from South Carolina Department of Health and Environmental Control (DHEC) on Jan. 28, two cases of the South African variant were found in the state. Both cases are in adults, one living in the Lowcountry and one from the Pee Dee region. Neither of the adults have any known travel history, and there is no connection between the cases, DHEC reported. And for the latest vaccine news you need to know, check out why If You're Over 65, You Shouldn't Get This New Vaccine, Experts Warn.

iStock

Total number of U.K. strain cases: 2

Total number of South African strain cases: 0

Total number of Brazilian strain cases: 0

The CDC has reported two cases of the U.K. variant in Tennessee. Selon le Johnson City Press, the state's first two cases were identified on Jan. 21, but it was not reported where the cases occurred.

"Viruses constantly change and new variants are expected to occur over time," Health Department spokesman Bill Christian said. "This does not change our response to COVID-19 in Tennessee, but serves as a reminder of the need for continued vigilance and practice of simple actions we can all take to prevent further spread of COVID-19: wash hands frequently, limit gatherings, maintain social distance, wear a mask in public and get vaccinated when you qualify to do so."

Shutterstock

Total number of U.K. strain cases: 7

Total number of South African strain cases: 0

Total number of Brazilian strain cases: 0

A Harris County resident in his 30s with no recent travel history was the first confirmed case of the U.K. strain in Texas, according to the Texas Department State Health Services (DSHS). "The fact that this person had no travel history suggests this variant is already circulating in Texas," DSHS Commissioner John Hellerstedt, MD, said in a statement on Jan. 7. "This should make us all redouble our commitment to the infection prevention practices that we know work: masks any time you're around people you don't live with, social distancing, and personal and environmental hygiene." The state has since identified six other cases of the B.1.1.7. variant, per the CDC. And for one key way to tell if you're in trouble, If You Notice This in Your Mouth, You Could Have COVID, Experts Warn.

Shutterstock

Total number of U.K. strain cases: 1

Total number of South African strain cases: 0

Total number of Brazilian strain cases: 0

On Jan. 15, the Utah Department of Health (UDOH) confirmed the state's first case of the U.K. variant. The patient is a 25-44 year old man from Salt Lake County who tested positive last month. He had not traveled outside of Utah and experienced only mild symptoms. The U.K. variant was identified through the Utah Public Health Laboratory's ongoing genetic sequencing of positive COVID-19 samples.

"We fully anticipated we would find this strain in Utah," Angela Dunn, MD, state epidemiologist at the UDOH, said in a statement. "We know this strain is more transmissible than previous COVID-19 variants, and our hospitals continue to operate near or over capacity. So now more than ever, Utah residents need to wear masks, practice physical distancing, and avoid large gatherings."

Shutterstock

Total number of U.K. strain cases: 1

Total number of South African strain cases: 0

Total number of Brazilian strain cases: 0

The Virginia Department of Health confirmed the state's first case of the B.1.1.7 variant on Jan. 25. According to a statement from the department, the strain was found in an adult resident of Northern Virginia who had no recent travel history.

"Viruses change all the time, and we expect to see new strains as disease spreads," State Health Commissioner M. Norman Oliver, MD, said in a statement. "We know this variant strain spreads more quickly between people than other strains currently circulating in our communities, but we still have more to learn about whether it causes more severe illness. As our state public health officials closely monitor the emergence of the B.1.1.7 variant in our Commonwealth, it is important that all Virginians continue following mitigation measures."

Shutterstock

Total number of U.K. strain cases: 3

Total number of South African strain cases: 0

Total number of Brazilian strain cases: 0

The Washington State Department of Health announced the state's first two confirmed cases of the U.K. strain on Jan. 23. According to a statement from the department, these two cases come from two Snohomish County residents. "Now that this variant has been found, it underscores the absolute importance of doubling down on all the prevention measures to protect Washingtonians against COVID-19," said Secretary of Health Umair A. Shah, MD. The CDC has since reported one more case in the state. And if you're worried about catching the virus, know that You're More Likely to Get COVID From Someone Doing This Than From Coughing.

Shutterstock

Total number of U.K. strain cases: 1

Total number of South African strain cases: 0

Total number of Brazilian strain cases: 0

A Jan. 13 statement from the Wisconsin Department of Health Services (DHS) confirmed that the state had identified the U.K. variant "through ongoing surveillance and whole genome sequencing," the department said. However, the DHS declined to reveal how many patient samples were found with the strain or where the case(s) had been located within the state, The Journal Times signalé. According to the CDC, one case has been confirmed.

iStock

Charcoal Mellowed. Drop by Drop.

Mellowed drop by drop through 10-feet of sugar maple charcoal, then matured in handcrafted barrels of our own making. And our Tennessee Whiskey doesn’t follow a calendar. It’s only ready when our tasters say it is. We judge it by the way it looks. By its aroma. And of course, by the way it tastes. It’s how Jack Daniel himself did it over a century ago. And how we still do it today.

CHARCOAL MELLOWED
MATURED IN OUR OWN HANDCRAFTED BARRELS
BALANCE OF SWEET AND OAKY FLAVOR

By choosing one of these links, you are leaving JackDaniels.com and going to a different website. All content on the retailer website is the responsibility of its owner including, without limitation, protection of your privacy which is governed by the policy of that website. We encourage you to review the terms of use, privacy and cookie policies of that website.

By choosing one of these links, you are leaving JackDaniels.com and going to a different website. All content on the retailer website is the responsibility of its owner including, without limitation, protection of your privacy which is governed by the policy of that website. We encourage you to review the terms of use, privacy and cookie policies of that website.

JACK DANIEL’S HAS ALWAYS BEEN THERE FOR MUSICIANS, AND AS LIVE MUSIC RETURNS, SO DOES THE JACK DANIEL'S BATTLE OF THE BAR BANDS

Jack Daniel’s & iHeartRadio are excited to bring you Battle of the Bar Bands. We are looking for the best bar bands in the country. Learn more about how you can enter your band for a chance to win $10,000 or simply vote on your favorite bar band in the US.


About Brené The TED Talk Books & Audio Dare to Lead Hub Dare to Lead #daringclassrooms Hub Articles & Podcasts Blog

This one’s for Gabby

Times change. Magic moments become treasured memories. Cyril Pahinui is looking forward to bringing some of the magic back — if only for a day — with the Third Annual Gabby Pahinui Waimanalo Kanikapila tomorrow at Waimanalo Beach Park. The music will go on throughout the day, with more than 100 musicians playing in honor of Gabby, Cyril’s father.

Charles Philip "Gabby" Pahinui is remembered as one of the greatest slack-key guitarists of the 20th century, but he was also an excellent steel-guitar player. Back in the 󈨀s and 󈨊s, Gabby and his family and friends would kanikapila (play music) for days at a time at his Waimanalo home — Gabby and slack-key guitarist Leland "Atta" Isaacs, Manuel "Joe Gang" Kupahu on acoustic bass and a shifting galaxy of talent that included Gabby’s sons Bla, Philip, Martin and Cyril.

"I miss those days, playing with my dad and with the Peter Moon Band and with Palani Vaughan," Cyril said as he talked Wednesday before his weekly gig at the Kani Ka Pila Grille.

Cyril and his brothers all share their father’s musical legacy as performers and recording artists, but Cyril has taken the lead in raising funds for a projected Hawai’i Museum of Music and Dance that would be a repository for Gabby’s legacy and the work of other Hawaiian musicians and songwriters.

THIRD ANNUAL GABBY PAHINUI WAIMANALO KANIKAPILA

Where: Waimanalo Beach Park

Lorsque: 9 a.m. to 6 p.m. tomorrow

THE LINEUP

Maka’ala, Bernard Kalua, Barry Kimokeo, Alika Odom, Halau Mele o Hawai’i o Pahinui, Doug Fitch, Kapa’ala, Palanai Vaughan and the King’s Own, Kanakapila, Ben Kaili, Victor Chock, J.J. Ahuna, Dwight Tokamoto, Makana, Hi’ikua, Kamuela Kimokeo, Kalehua Krug, Jerry Santos, Blake Leoiki-Haili, Jessie Kalima Ohana, Nikki Hines & Friends, Alan Akaka, Gary Aiko, Momi Sherrie, Nobriga Ohana, Danny Carvalho, Jeff Peterson, George Kuo, Aaron Mahi, Kalani Cockett, Dennis Kamakahi, Greg Sardinha & Kailua Bay Buddies, Darrell Aquino, Mark Caldeira, Clayton Apilando, Kealoha Kalima Ohana, Hawaiiloa, Eddie Palama, Herb Lee, Bobby Kahihikolo, David Kaiapu, Joe Berinobis, Lance Takamiya, Hilo One, Russell Mauga, Likeke Teanio, Aaron Agres, Pahinui Hawaiian Band, Kunia Galdeira, Sonny Lim, Cyril Pahinui, Bla Pahinui, Pahinui Hi’ikua, Kamuela Kimokeo, Kalehua Krug and Blake Leoiki-Haili

While admission to tomorrow’s kanikapila festival is free, sales of this year’s limited-edition Gabby T-shirt will help fund the museum. A dollar from each T-shirt sale will go to the museum fund starting tomorrow Cyril is donating a dollar from each of his CD sales as well.

Cyril recalls the weekend jam sessions starting after his father joined the Sons of Hawaii in 1962. "They had rehearsals every week. Dad’s friends used to come over to the house — ‘Hey, Gabby, what you guys doing?’ They’d have a few drinks, and before you know it, they’re playing music."

"BEFORE long the word was, ‘Let’s go to Gabby’s house and go play music,’" Cyril recalled. "People would pass by to see what was going on, and if we were out on the lawn kanikapila, people (would) stop. Before you knew it, it was like one luau.

"When Daddy and Atta and Sonny Chillingworth would play, it (would) just bring chicken skin, magic or whatever you call it."

Dennis Kamakahi is one of the many musicians who will be reliving those good old days tomorrow. Kamakahi was introduced to Gabby by Eddie Kamae after he joined a later version of the Sons of Hawaii in 1974.

The night Kamae introduced him, they "played all night," Kamakahi said — but admission to Gabby’s inner circle wasn’t automatic.

"You had to be invited. If he would invite you to come in play in the circle, that was quite a privilege," Kamakahi noted. "If he nodded his head towards you, that meant you had to take a solo — and if you didn’t take a solo, you were out of the circle. You were not going to play for the rest of the night."

Gabby also shared suggestions with young musicians, Kamakahi added.

"He would show you a better way of approaching the music."

"You learn so much by just watching, and so it’s a privilege when they all nod to you to take that solo and you throw your idea in the center of the circle. He wasn’t after perfection — he just wanted to see what your idea was when he’d throw the solo to you. Cyril, myself (and) George Kuo, we were quite the privileged people because we never got scoldings from them."

Cyril Pahinui would like to revive the old-time weekend jam sessions, but modern notions of liability, differing attitudes about drinking and similar issues make it impossible.

"I wish we could do these things like the old days, but with the drinking laws now-days, no, you can’t do it," he said. "Before, it was different. People used to sleep at my dad’s house (if they’d been drinking). There was music from morning to night to the next day, and they’d start all over again. It was nice, but today is so different, you cannot. You don’t want to be responsible if anybody gets into an accident or something, but I miss Dad, I miss Atta, I miss Sonny, I miss Leonard Kwan … and today I just do the best I can."

He describes his support of the Hawai’i Museum as "my homework. That’s my duty, to carry on Dad’s legacy and also trying to build my legacy up."

CYRIL made his first recording with Palani Vaughan and the original Sunday Manoa in 1967. Two years later he went to Vietnam. He returned home and recorded with Vaughan, formed the Sandwich Isle Band, recorded several albums with his father and then joined the Peter Moon Band. For the past 20 years he’s been best known as a solo artist his solo albums include several for George Winston’s Hawaiian Slack Key Guitar Masters series.

"The years went by so fast, but we’re trying to keep up with the Hawaiian traditional songs (and) I feel like I’ve never changed. My music has always been focused with Dad, Atta Isaacs, Sonny Chillingworth (and) Leonard Kwan. … I love all kinds of music, but Hawaiian music is it (for me). I love my traditional Hawaiian music, and I love hula."

Respect for tradition and desire to honor the family legacy keep the dream of a museum alive for this son of a legend, who himself has now been making music for a lifetime.

"I might not even see the museum, but maybe my grandkids might see it," Cyril said. "It’s not only for the Pahinui family it’s for all the entertainers that did good for Hawaii — like Auntie Genoa, Jesse Kalima, the Kahauanu Lake Trio, George Helm. … The (Hawaiian) composers should be a part of it (too)."

Cliquez ici pour voir notre couverture complète de l'épidémie de coronavirus. Soumettez votre conseil d'actualité sur le coronavirus.


Is It Possible to Drink at Every Single Brewery in One State in Just One Day?

Being a stunt journalist is kind of like being a heroin addict. You're always chasing that higher high. You learn how to drink all night without getting drunk, you explore a life of drinking every day before noon. You up the ante and see if you can eat and drink an entire hotel minibar. You successfully bar crawl an entire airport terminal. then decide to see if you can brewery crawl an entire damn U.S. state.

There are over 5,000 breweries in America. But there are only 16 in Rhode Island, our nation's smallest state. Would it be possible to visit them all&mdashdrink at them all&mdashin a single day? The good people at Visit Rhode Island thought so, but I also think they really wanted me to visit Rhode Island. And so, without telling my wife about my reckless plan, I hopped a train to Providence.

I'm picked up at the station by Alexa, my chauffeur and chaperone, and the unluckiest woman in all the land. She will drive me to all 16 breweries, she will play "bad cop" and force me to leave breweries the second I've plowed through a flight of beers, and she will politely laugh at all my jokes as I get increasingly drunker. She has a great attitude, though, and seems up for the task.

"No one walks partout in Rhode Island," she assures me as we speed off in her Volkswagen, as if toe blisters and sore hammies are my biggest concern for the day.

As if toe blisters and sore hammies are my biggest concern for the day.

Our first stop, at 9 a.m. sharp, is Ravenous Brewing, the second smallest brewery in the state as well as the northernmost, located in the town of Woonsocket, near the Massachusetts border. We struggle to find it at first, and I'm quite concerned. Getting even a minute off schedule could screw up my entire day. But, eventually, Alexa finds the tiny brewery, tucked in the corner of an industrial parking lot where food trucks are stored for the night. We are welcomed by owner Dorian Rave, a cool name for a cool guy who was formerly a Central Falls police captain.

"I started this as kind of an F-U to my ex-wife," he tells me. She had continually bashed his home-brewing dreams. "Don't print that." Pause. "OK, you can print that." Now he has a new wife and his own one-man brewery, about as big as a coffee shop and just as cozy, with Edgar Allen Poe iconography everywhere, even if Rave doesn't seem to be that big of fan. I try his five beers and they're all pretty good, especially the Coffee Milk Stout.

"You know how kids drink chocolate milk? Or strawberry milk?" Alexa says. "In Rhode Island kids drink coffee milk."

It's actually the state's official beverage I learn. I will learn about many of the state's official whatevers during this day. Go ahead, quiz me.

Our next stop is Narragansett, Rhode Island's largest brewery, and the only spot I'll visit today that you've actually heard of. What you might not know, however, is that Rhode Island's most famous brewery brews all its beers in Rochester, New York.

Started in 1890 in Cranston, Rhode Island, Narragansett Lager was at one time the best-selling beer in all of New England. In the 1960s, though, the brewery was sold, and by 1981 Narragansett was closed for good. In 2005, a group of Rhode Island investors, lead by former Snapple exec Mark Hellendrung, purchased the brand with an aim to resurrect it. Unfortunately, that meant initially brewing in Rochester. So what am I visiting&mdashand more importantly, drinking&mdashin Pawtucket, Rhode Island?

Next to an "adult day care" sit several beat-up warehouses, 131,000 square feet worth, that were at one time the Bancroft wooden tennis racket factory. (If you're wondering, you can buy 131,000 square-feet of Pawtucket warehouse space for a mere $1.25 million.) It doesn't look like much&mdashfrom the outside it doesn't even look safe to enter&mdashbut these buildings will soon form an ambitious "craft beer collective." Primarily funded by Narragansett, which will finally have its own Rhode Island brewing space, it will be shared with another half-dozen or so smaller breweries looking to scale up.

There are plenty of shiny 300-barrel fermenters, but no brewing is going on just yet. So employees B.J. Mansuetti, Jim Crooks, and I are forced to sit on pallets of 'Gansett cans in the chilly, unfinished warehouse, sipping on Rochester-brewed beer as they point to where various parts of the facility will soon be.

"People will be drinking here in six weeks, believe it or not. By St. Patrick's Day," Crooks notes optimistically. "It will be our own sort of adult day care," he cracks.

While checking Twitter in between stops, I notice that my state, New York, has just surpassed 300 total breweries. Brooklyn, where I live, now has 12 itself&mdashand I haven't even been to all of them. Visiting every brewery in the Empire state in a single day would be an impossibility you'd need an extra liver and teleportation technology. Such would be the case in most states: Even in a relatively non-beery state like North Dakota, which only has a dozen breweries, some are over 400 miles apart. That leads me to believe if I accomplish this, I will be the first person to ever have visited (and drank at!) every single brewery in a single state in a single day. Not only that, I aim to literally drink (goût) every single beer currently available in the state.

I will be the first person to ever have visited (and drank at!) every single brewery in a single state in a single day.

"The tourism board had never heard of any one wanting to do this," Alexa tells me, a sentence I always like to hear when pulling off a stunt.

Down the street from Narragansett&mdasheverything is down the street in this tiny state&mdashsits Foolproof Brewing, the biggest success story in Rhode Island craft beer. It was opened in 2013 by Nick Garrison, who had been working in the aerospace industry, though not as a rocket scientist, he insists. Foolproof has become so popular it is now sold in seven states and the brewery has undergone three expansions.

"But you seem like you know all this stuff, so I won't bore you with a tour," Garrison tells me as we peek into the brew house. I hunker down at Foolproof's brightly-appointed tap room, where I sample 10 different beers in under 10 minutes. Foolproof likes to make beers with unusual ingredients that are evocative of unique life experiences. I'm particularly impressed with Shuckolate, a chocolate/oyster stout made for Valentine's Day, as both those ingredients are said to be aphrodisiacs. I suggest Garrison add tiger penis to next year's batch.

We head back into Providence for a stop at the city's old craft brewery, Union Station. Opened in 1994 in a former train depot, it is now owned by the John Harvard's brewpub chain. Standing at the bar as the lunch crowd begins filing in, I try eight beers plus a housemade root beer.

As I enter Trinity Brewhouse just down the block&mdashyes, we drive&mdashI'm greeted by state senator Joshua Miller. Excellent! I presume I'm about to get a key to the state for my historic drinking efforts. Pas assez. Instead I learn Miller is the long-time owner of Trinity and that's there's no such thing as a key to a state.

We take a seat at a beat-up corner booth, and Miller regales me with the kind of stories you'd expect a long-time bar owner and long-time politician to have. He's pro-marijuana. He had a bit part in There's Something About Mary. He once told an "Alex Jones Infowars guy" to "go fuck yourself," leading to radical right-wingers attempting to shut down Trinity. Fun! Miller has been in the bar business since 1975 when, as a 21-year-old college junior, he and some buddies bought Met Café for a mere $20,000. By the early 1990s he was helping change state legislation so he could capitalize on the country's looming microbrewery craze.

"People still come in here and they'll try to order a Bud. Or a Corona," he tells me. "They don't seem to understand that we make our own beer! You almost wonder how they don't need to have a seeing-eye dog with them." I try nine different house beers, some first brewed in 1994, and squeeze in a lunch of beer-battered fish and chips.

We're somehow ahead of schedule. I've honestly never enjoyed bar crawling so much. There's no time for small talk, no time for doing anything but quickly exchanging niceties with taproom staff before having them lay out a full flight of beers to pour down my face. At each additional brewery I arrive at, I'm usually asked to recount my day so far. By this point in the afternoon that only takes a minute by the evening a full recap of the day's events could use up my entire allotted time.

We again leave the city and head back to Pawtucket, which is apparently the armpit of Rhode Island, according to everyone I speak to. It's the home of shuttered mills, high crime rates, failing public schools, elevated teen pregnancy, and triple-A baseball. Bucket Brewery is a play on one of the much-maligned town's most pervasive epithets.

"You don't get to pick your nickname," founder Nate Broomfield tells me. "But you can claim it."

Amazingly, some 38 beers into my day, I don't hate beer yet, nor Rhode Island, but the day is only halfway over. Alexa shuffles me on to Crooked Current, also in Pawtucket, in a shopping center that features a yoga studio, a Latin dance company, and an African-American theater troupe. Sad as it is to say, Crooked Current is the only brewery in the state run by a female brewmaster&mdashand Nichole Pelletier is probably the most inventive one in the entire Ocean State. Working on Rhode Island's smallest brewing system&mdashit's made of plastic and as big as a Poland Springs office water cooler&mdashshe makes some truly inspired culinary beers. With Valentine's Day approaching, she currently has a series of brews that taste like the orange peel-filled and cherry-covered chocolate candies that come in a heart-shaped box.

"It's a luxury to be so small," she tells me, because she's able to experiment without too many people noticing. In a way, that could define the entire state's beer scene&mdasha state whose official motto is, fittingly, "Unwind." With happy hour approaching, it's time to head back to Providence for some more unwinding.

"Will traffic be an issue?" I ask Alexa.

"Traffic is never an issue."

There's no time for small talk, no time for doing anything but quickly exchanging niceties with taproom staff before having them lay out a full flight of beers to pour down my face.

TGIF, and the breweries are finally beginning to fill up with office workers and drinkers. Especially Long Live Beerworks, over which beer geeks are currently going gaga. Its founder, Armando DeDona, is a laid-back guy with slicked-back hair. He gave up a frustrating life as a mason in his late 30s and headed to brewing school in Sunderland, England, living in a tiny dorm room among teenage college kids. He now makes the kind of juicy, New England-style IPAs that are all the rage at the moment, yet he remains ridiculously humble.

"I really like the Lonely Weekend IPA," I tell him. It's my 50th beer of the day and one of the best.

"Yeah. It's all right I guess," he responds.

I would have gladly stayed at Long Live for the rest of the night, but we must move on. We next hit Revival Brewing, which resides in the low-ceilinged basement of a bar called Brutopia and is laid out like a crumbling frat house: pinball machines, ping pong tables, well-worn sofas, and high-fivin' dudes playing video games.

"People always get either the (low-alcohol pilsner) What Cheer? or the (10 percent ABV tripel) RIPTA&mdashnothing in the middle," the taproom bartender Eli tells me. I get all 11 available beers. In the corner some college bros are getting RIPTA'd themselves while munching on styrofoam cartons of fried calamari. Alexa informs me that fried calamari is Rhode Island's official state appetizer.

We head south for the final stops on the day's journey, entering the dark country roads of Exeter. Armando had already told me that Tilted Barn Brewery is "our Hill Farmstead," referencing the Vermont farmhouse brewery that is perhaps the best brewery in America and certainly one of the most bucolic. Tilted Barn is located on 30 acres of land you can't believe were squeezed into this mostly urban state. I'll later learn those 30 acres, including buildings, are worth less than my Brooklyn brownstone.

I'll later learn those 30 acres, including buildings, are worth less than my Brooklyn brownstone.

Matt Richardson certainly has the shortest commute of any Rhode Island brewery owner: his house sits a few feet from the 1800s-built barn he brews in. He tells me his wife is currently at home taking care of their three children while he acts as bartender at the lively tap room. His four beers are excellent I particularly enjoy the Mount Yasur coffee porter. He even sells Christmas trees, though I'm not in the market. Unfortunately, I have to use the flashlight app on my iPhone to find my way to the port-a-potty outside.

Proclamation Brewery is currently the hottest brewery in the state, but they were not open for my endeavor, the whole brewery team having headed up to Boston for that weekend's Extreme Beer Festival. Apparently, they don't find a man drinking at every brewery in their state quite extreme enough. I consider breaking into the brewery just to show them the extremes I am willing to go to, but instead simply have Alexa stop the car in front of the brewery. There I pound a can of their Double Dry-Hopped Tendril IPA. It's lovely.

In my brief time here, I've begun to realize that, in many ways, Rhode Island is like Massachusetts on steroids. The Patriots will win the Super Bowl in just two days, and no matter where we visit, whether high-end or low-brow, gentlemen are clad in Pat Patriot hats and Thomas Edward Brady replica jerseys.

Rhode Island's love affair with the Patriots is perhaps best summed up by the remarkable work of art painted on the side of a building facing Kingstown Road in South Kingstown. It shows a hairy-wristed right hand spread open, with giant Super Bowl rings on every finger but the middle one. "This one's for you, Roger!" exclaims the sign.

Across the street from this wonderfully subtle sign sits Sons of Liberty, the only distillery on my tour. I'm getting cocky. I started my day by having just a sip of most beers, but as we hit nightfall I'm drinking full glasses. I'm now not even opposed to having some drams of whiskey, like the inventive offerings made by Sons of Liberty. I greatly enjoy their Grapefruit Hop whiskey and their Pedro Ximénez Sherry Finish&mdashand yes, I also have the complimentary beers.

Whalers Brewing just up the road is the most raucous scene I encounter all day, a massive Moby Dick-decorated warehouse space full of URI students playing cornhole as their dogs run amok. Grey Sail is the state's southernmost brewery (it's on the Connecticut border) and produces its most famed beer of the moment&mdashCaptain's Daughter, a delicious, mosaic-hopped double IPA. Newport Storm Brewery is the only brewery located in the tiny vacation town. Of course, it's mid-winter right now&mdash28 degrees today&mdashso there aren't exactly a lot of visitors. In fact, there are zero customers left at 9 p.m. to watch me down three rums and eight beers with such New England-y names as infeRIority Complex and Rhode Sodah.

There is no ceremony, no streamers, no politicians nor eager fans upon my 10:30 p.m. arrival at my final destination, Coddington Brewing Co.&mdashjust a few locals eating calamari and watching the end of the Celtics game. Opened in 1995, Coddington is the third-oldest brewery in the state, and it's looking worse for wear. The lighting is unpleasant, the employees aloof, the rarely-updated menus housed in those plastic sleeves that always end up covered with nacho gunk. But now is not the time to get tripped up. I order a full flight of seven beers, and a paper placemat is laid in front of me with circles identifying each one.

Brewmaster Marshall Righter comes out to say hello to me. He tells me he's retiring from the brewing business and spending this late evening training his replacement. He's not that old though, so I wonder why he's leaving the beer game.

"Moving to Jamaica. Cannabis," he tells me. I consider following him.

Whereas I started my day by having just a sip of most beers, as we hit nightfall I'm finally drinking full glasses.

Instead, I plow through my flight of beers so I can complete my mission, get the hell out of Coddington, and let Alexa drive me back to my hotel. Remarkably, she doesn't seem to hate me yet, even after watching me spend 14 straight hours drinking without even a sip of alcohol herself.

I return to the Dean Hotel just as some rowdy conventioneers are headed out for the evening. I'm surprisingly not too drunk, not even too tired. I'm just really fucking sick of beer. It feels like I will never get the taste of beer out of my mouth. Entering my room, I immediately head to the bathroom to brush my teeth. I find my sink filled to the brim with ice and two "Hi&mdashNeighbor! Have a 'Gansett" pounder cans shoved in it. A welcome gift. I'm unfazed. I turn on the water and pull out my Oral-B. The sink begins overflowing as I brush.


Voir la vidéo: try ulet magls,TGIF (Mai 2022).