Nouvelles recettes

Deux policiers suspendus après avoir prétendument mangé des produits comestibles de la marijuana en service

Deux policiers suspendus après avoir prétendument mangé des produits comestibles de la marijuana en service

Deux policiers de Toronto ont été suspendus après avoir prétendument mangé de la marijuana saisie lors d'un raid

Le temps des rêves

Deux policiers auraient mangé des aliments à base de marijuana dans une voiture de police.

Un dispensaire canadien de marijuana a été perquisitionné ce week-end, mais ce sont maintenant les policiers qui feraient l'objet d'une enquête. Deux policiers de Toronto auraient mangé des aliments à base de marijuana saisis lors du raid. Les deux officiers auraient été suspendus.

Selon Amara McLaughlin de CBC News, deux policiers auraient été en service et stationnés dans une voiture de police près du poste de police lorsqu'ils auraient mangé des aliments à base de marijuana le dimanche 28 janvier. Les aliments à base de marijuana auraient été pris dans le raid sur le dispensaire de marijuana de la Community Cannabis Clinic ce week-end. Cependant, il n'est pas clair si les policiers faisaient partie ou non de ce raid.

Le Canada devrait légaliser la marijuana à des fins récréatives en 2018. La marijuana à des fins récréatives a été légalisée en Californie au début de l'année, et Jack in the Box a même commencé à vendre des « Merry Munchie Meals » pour 4,20 $ pour célébrer. Un vignoble californien a même retiré l'alcool du vin et l'a remplacé par du THC dans le but de créer un effet sans gueule de bois. Cependant, il ne semble pas que ces agents se soient bien amusés après avoir mangé des aliments à base de marijuana. Ils auraient commencé à avoir des hallucinations, et l'un d'eux aurait appelé pour dire qu'un officier avait besoin d'aide.

Ils auraient tous deux été emmenés à l'hôpital pour y être soignés, mais ils ont depuis été suspendus et une enquête serait en cours.

Selon Global News, un autre officier aurait été blessé après avoir prétendument glissé sur la glace en répondant à l'appel. Un représentant de la police a déclaré que deux policiers faisaient l'objet d'une enquête, mais ne confirmerait aucun détail tant que l'enquête était toujours en cours. Pour plus de nouvelles du Canada, consultez 10 choses que seuls les Canadiens disent.


2 flics de Toronto ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis saisie comme preuve, selon la police

Les deux policiers de Toronto accusés d'avoir consommé de la marijuana au travail ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis qui aurait été saisie comme preuve, selon la police.

De nouveaux détails sur l'affaire, qui a fait la une des journaux internationaux en janvier, ont été révélés mardi lors d'une audience devant un tribunal de police.

Const. Jamie Young et le const. Vittorio Dominelli aurait aidé à l'exécution d'un mandat de perquisition à la Community Cannabis Clinic, un dispensaire de marijuana dans l'ouest de la ville, en début de soirée le 27 janvier.

Les accusations allèguent que Young plus tard "n'a pas rendu compte" d'une barre chocolatée aux noisettes infusée d'huile de cannabis saisie lors de la perquisition.

Vers 23 heures, Young et Dominelli ont tous deux été affectés à une mission de surveillance près d'Eglinton Avenue West et d'Allen Road, où ils auraient mangé le chocolat.

Environ deux heures plus tard, Dominelli a appelé à l'aide par radio de la police, affirmant qu'il sentait qu'il allait s'évanouir après avoir couru sur Oakwood Avenue.

Dominelli a utilisé le code de police 10-33, normalement réservé pour indiquer qu'un agent a de sérieux problèmes.

Les agents qui ont répondu ont déclaré que Young et Dominelli "semblaient être en détresse" lorsqu'ils ont été retrouvés. Ils ont tous deux été transportés à l'hôpital.

L'un des agents intervenant a glissé sur la glace lors de l'appel à l'aide et a également dû être transporté à l'hôpital.


2 flics de Toronto ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis saisie comme preuve, selon la police

Les deux policiers de Toronto accusés d'avoir consommé de la marijuana au travail ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis qui aurait été saisie comme preuve, selon la police.

De nouveaux détails sur l'affaire, qui a fait la une des journaux internationaux en janvier, ont été révélés mardi lors d'une audience devant un tribunal de police.

Const. Jamie Young et le const. Vittorio Dominelli aurait aidé à l'exécution d'un mandat de perquisition à la Community Cannabis Clinic, un dispensaire de marijuana dans l'ouest de la ville, en début de soirée le 27 janvier.

Les accusations allèguent que Young plus tard "n'a pas rendu compte" d'une barre chocolatée aux noisettes infusée d'huile de cannabis saisie lors de la perquisition.

Vers 23 heures, Young et Dominelli ont tous deux été affectés à une mission de surveillance près d'Eglinton Avenue West et d'Allen Road, où ils auraient mangé le chocolat.

Environ deux heures plus tard, Dominelli a appelé à l'aide par radio de la police, affirmant qu'il sentait qu'il allait s'évanouir après avoir couru sur Oakwood Avenue.

Dominelli a utilisé le code de police 10-33, normalement réservé pour indiquer qu'un agent a de sérieux problèmes.

Les agents qui ont répondu ont déclaré que Young et Dominelli "semblaient être en détresse" lorsqu'ils ont été retrouvés. Ils ont tous deux été transportés à l'hôpital.

L'un des agents intervenant a glissé sur la glace lors de l'appel à l'aide et a également dû être transporté à l'hôpital.


2 flics de Toronto ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis saisie comme preuve, selon la police

Les deux policiers de Toronto accusés d'avoir consommé de la marijuana au travail ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis qui aurait été saisie comme preuve, selon la police.

De nouveaux détails sur l'affaire, qui a fait la une des journaux internationaux en janvier, ont été révélés mardi lors d'une audience devant un tribunal de police.

Const. Jamie Young et le const. Vittorio Dominelli aurait aidé à l'exécution d'un mandat de perquisition à la Community Cannabis Clinic, un dispensaire de marijuana dans l'ouest de la ville, en début de soirée le 27 janvier.

Les accusations allèguent que Young plus tard "n'a pas rendu compte" d'une barre chocolatée aux noisettes infusée d'huile de cannabis saisie lors de la perquisition.

Vers 23 heures, Young et Dominelli ont tous deux été affectés à une mission de surveillance près d'Eglinton Avenue West et d'Allen Road, où ils auraient mangé le chocolat.

Environ deux heures plus tard, Dominelli a appelé à l'aide par radio de la police, affirmant qu'il sentait qu'il allait s'évanouir après avoir couru sur Oakwood Avenue.

Dominelli a utilisé le code de police 10-33, normalement réservé pour indiquer qu'un agent a de sérieux problèmes.

Les agents qui ont répondu ont déclaré que Young et Dominelli "semblaient être en détresse" lorsqu'ils ont été retrouvés. Ils ont tous deux été transportés à l'hôpital.

L'un des agents intervenant a glissé sur la glace lors de l'appel à l'aide et a également dû être transporté à l'hôpital.


2 flics de Toronto ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis saisie comme preuve, selon la police

Les deux policiers de Toronto accusés d'avoir consommé de la marijuana au travail ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis qui aurait été saisie comme preuve, selon la police.

De nouveaux détails sur l'affaire, qui a fait la une des journaux internationaux en janvier, ont été révélés mardi lors d'une audience devant un tribunal de police.

Const. Jamie Young et le const. Vittorio Dominelli aurait aidé à l'exécution d'un mandat de perquisition à la Community Cannabis Clinic, un dispensaire de marijuana dans l'ouest de la ville, en début de soirée le 27 janvier.

Les accusations allèguent que Young plus tard "n'a pas rendu compte" d'une barre chocolatée aux noisettes infusée d'huile de cannabis saisie lors de la perquisition.

Vers 23 heures, Young et Dominelli ont tous deux été affectés à une mission de surveillance près d'Eglinton Avenue West et d'Allen Road, où ils auraient mangé le chocolat.

Environ deux heures plus tard, Dominelli a appelé à l'aide par radio de la police, affirmant qu'il sentait qu'il allait s'évanouir après avoir couru sur Oakwood Avenue.

Dominelli a utilisé le code de police 10-33, normalement réservé pour indiquer qu'un agent a de sérieux problèmes.

Les agents qui ont répondu ont déclaré que Young et Dominelli "semblaient être en détresse" lorsqu'ils ont été retrouvés. Ils ont tous deux été transportés à l'hôpital.

L'un des agents intervenant a glissé sur la glace lors de l'appel à l'aide et a également dû être transporté à l'hôpital.


2 flics de Toronto ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis saisie comme preuve, selon la police

Les deux policiers de Toronto accusés d'avoir consommé de la marijuana au travail ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis qui aurait été saisie comme preuve, selon la police.

De nouveaux détails sur l'affaire, qui a fait la une des journaux internationaux en janvier, ont été révélés mardi lors d'une audience devant un tribunal de police.

Const. Jamie Young et le const. Vittorio Dominelli aurait aidé à l'exécution d'un mandat de perquisition à la Community Cannabis Clinic, un dispensaire de marijuana dans l'ouest de la ville, en début de soirée le 27 janvier.

Les accusations allèguent que Young plus tard "n'a pas rendu compte" d'une barre chocolatée aux noisettes infusée d'huile de cannabis saisie lors de la perquisition.

Vers 23 heures, Young et Dominelli ont tous deux été affectés à une mission de surveillance près d'Eglinton Avenue West et d'Allen Road, où ils auraient mangé le chocolat.

Environ deux heures plus tard, Dominelli a appelé à l'aide par radio de la police, affirmant qu'il sentait qu'il allait s'évanouir après avoir couru sur Oakwood Avenue.

Dominelli a utilisé le code de police 10-33, normalement réservé pour indiquer qu'un agent a de sérieux problèmes.

Les agents qui ont répondu ont déclaré que Young et Dominelli "semblaient être en détresse" lorsqu'ils ont été retrouvés. Ils ont tous deux été transportés à l'hôpital.

L'un des agents intervenant a glissé sur la glace lors de l'appel à l'aide et a également dû être transporté à l'hôpital.


2 flics de Toronto ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis saisie comme preuve, selon la police

Les deux policiers de Toronto accusés d'avoir consommé de la marijuana au travail ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis qui aurait été saisie comme preuve, selon la police.

De nouveaux détails sur l'affaire, qui a fait la une des journaux internationaux en janvier, ont été révélés mardi lors d'une audience devant un tribunal de police.

Const. Jamie Young et le const. Vittorio Dominelli aurait aidé à l'exécution d'un mandat de perquisition à la Community Cannabis Clinic, un dispensaire de marijuana dans l'ouest de la ville, en début de soirée le 27 janvier.

Les accusations allèguent que Young plus tard "n'a pas rendu compte" d'une barre chocolatée aux noisettes infusée d'huile de cannabis saisie lors de la perquisition.

Vers 23 heures, Young et Dominelli ont tous deux été affectés à une mission de surveillance près d'Eglinton Avenue West et d'Allen Road, où ils auraient mangé le chocolat.

Environ deux heures plus tard, Dominelli a appelé à l'aide par radio de la police, affirmant qu'il sentait qu'il allait s'évanouir après avoir couru sur Oakwood Avenue.

Dominelli a utilisé le code de police 10-33, normalement réservé pour indiquer qu'un agent a de sérieux problèmes.

Les agents qui ont répondu ont déclaré que Young et Dominelli "semblaient être en détresse" lorsqu'ils ont été retrouvés. Ils ont tous deux été transportés à l'hôpital.

L'un des agents intervenant a glissé sur la glace lors de l'appel à l'aide et a également dû être transporté à l'hôpital.


2 flics de Toronto ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis saisie comme preuve, selon la police

Les deux policiers de Toronto accusés d'avoir consommé de la marijuana au travail ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis qui aurait été saisie comme preuve, selon la police.

De nouveaux détails sur l'affaire, qui a fait la une des journaux internationaux en janvier, ont été révélés mardi lors d'une audience devant un tribunal de police.

Const. Jamie Young et le const. Vittorio Dominelli aurait aidé à l'exécution d'un mandat de perquisition à la Community Cannabis Clinic, un dispensaire de marijuana dans l'ouest de la ville, en début de soirée le 27 janvier.

Les accusations allèguent que Young plus tard "n'a pas rendu compte" d'une barre de chocolat aux noisettes infusée d'huile de cannabis saisie lors de la perquisition.

Vers 23 heures, Young et Dominelli ont tous deux été affectés à une mission de surveillance près d'Eglinton Avenue West et d'Allen Road, où ils auraient mangé le chocolat.

Environ deux heures plus tard, Dominelli a appelé à l'aide par radio de la police, affirmant qu'il sentait qu'il allait s'évanouir après avoir couru sur Oakwood Avenue.

Dominelli a utilisé le code de police 10-33, normalement réservé pour indiquer qu'un agent a de sérieux problèmes.

Les agents qui ont répondu ont déclaré que Young et Dominelli "semblaient être en détresse" lorsqu'ils ont été retrouvés. Ils ont tous deux été transportés à l'hôpital.

L'un des agents intervenant a glissé sur la glace lors de l'appel à l'aide et a également dû être transporté à l'hôpital.


2 flics de Toronto ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis saisie comme preuve, selon la police

Les deux policiers de Toronto accusés d'avoir consommé de la marijuana au travail ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis qui aurait été saisie comme preuve, selon la police.

De nouveaux détails sur l'affaire, qui a fait la une des journaux internationaux en janvier, ont été révélés mardi lors d'une audience devant un tribunal de police.

Const. Jamie Young et le const. Vittorio Dominelli aurait aidé à l'exécution d'un mandat de perquisition à la Community Cannabis Clinic, un dispensaire de marijuana dans l'ouest de la ville, en début de soirée le 27 janvier.

Les accusations allèguent que Young plus tard "n'a pas rendu compte" d'une barre chocolatée aux noisettes infusée d'huile de cannabis saisie lors de la perquisition.

Vers 23 heures, Young et Dominelli ont tous deux été affectés à une mission de surveillance près d'Eglinton Avenue West et d'Allen Road, où ils auraient mangé le chocolat.

Environ deux heures plus tard, Dominelli a appelé à l'aide par radio de la police, affirmant qu'il sentait qu'il allait s'évanouir après avoir couru sur Oakwood Avenue.

Dominelli a utilisé le code de police 10-33, normalement réservé pour indiquer qu'un agent a de sérieux problèmes.

Les agents qui ont répondu ont déclaré que Young et Dominelli "semblaient être en détresse" lorsqu'ils ont été retrouvés. Ils ont tous deux été transportés à l'hôpital.

L'un des agents intervenant a glissé sur la glace lors de l'appel à l'aide et a également dû être transporté à l'hôpital.


2 flics de Toronto ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis saisie comme preuve, selon la police

Les deux policiers de Toronto accusés d'avoir consommé de la marijuana au travail ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis qui aurait été saisie comme preuve, selon la police.

De nouveaux détails sur l'affaire, qui a fait la une des journaux internationaux en janvier, ont été révélés mardi lors d'une audience devant un tribunal de police.

Const. Jamie Young et le const. Vittorio Dominelli aurait aidé à l'exécution d'un mandat de perquisition à la Community Cannabis Clinic, un dispensaire de marijuana dans l'ouest de la ville, en début de soirée le 27 janvier.

Les accusations allèguent que Young plus tard "n'a pas rendu compte" d'une barre chocolatée aux noisettes infusée d'huile de cannabis saisie lors de la perquisition.

Vers 23 heures, Young et Dominelli ont tous deux été affectés à une mission de surveillance près d'Eglinton Avenue West et d'Allen Road, où ils auraient mangé le chocolat.

Environ deux heures plus tard, Dominelli a appelé à l'aide par radio de la police, affirmant qu'il sentait qu'il allait s'évanouir après avoir couru sur Oakwood Avenue.

Dominelli a utilisé le code de police 10-33, normalement réservé pour indiquer qu'un agent a de sérieux problèmes.

Les agents qui ont répondu ont déclaré que Young et Dominelli "semblaient être en détresse" lorsqu'ils ont été retrouvés. Ils ont tous deux été transportés à l'hôpital.

L'un des agents intervenant a glissé sur la glace lors de l'appel à l'aide et a également dû être transporté à l'hôpital.


2 flics de Toronto ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis saisie comme preuve, selon la police

Les deux policiers de Toronto accusés d'avoir consommé de la marijuana au travail ont mangé une barre de chocolat infusée au cannabis qui aurait été saisie comme preuve, selon la police.

De nouveaux détails sur l'affaire, qui a fait la une des journaux internationaux en janvier, ont été révélés mardi lors d'une audience devant un tribunal de police.

Const. Jamie Young et le const. Vittorio Dominelli aurait aidé à l'exécution d'un mandat de perquisition à la Community Cannabis Clinic, un dispensaire de marijuana dans l'ouest de la ville, en début de soirée le 27 janvier.

Les accusations allèguent que Young plus tard "n'a pas rendu compte" d'une barre chocolatée aux noisettes infusée d'huile de cannabis saisie lors de la perquisition.

Vers 23 heures, Young et Dominelli ont tous deux été affectés à une mission de surveillance près d'Eglinton Avenue West et d'Allen Road, où ils auraient mangé le chocolat.

Environ deux heures plus tard, Dominelli a appelé à l'aide par radio de la police, affirmant qu'il sentait qu'il allait s'évanouir après avoir couru sur Oakwood Avenue.

Dominelli a utilisé le code de police 10-33, normalement réservé pour indiquer qu'un agent a de sérieux problèmes.

Les agents qui ont répondu ont déclaré que Young et Dominelli "semblaient être en détresse" lorsqu'ils ont été retrouvés. Ils ont tous deux été transportés à l'hôpital.

L'un des agents intervenant a glissé sur la glace lors de l'appel à l'aide et a également dû être transporté à l'hôpital.


Voir la vidéo: IL BRÛLE DU CANNABIS, ET SE FAIT ARRÊTER PAR LA POLICE!!! (Septembre 2021).